Comment faire du sport automobile ?

La vitesse vous a toujours passionné ? Pourquoi ne pas vous lancer dans le sport automobile. Testez vos limites ainsi que les performances de votre véhicule grâce à la conduite sur circuit.  Voici quelques conseils pour vous aider à débuter dans ce sport mécanique.

Perfectionnez-vous au pilotage

Avant de faire du sport automobile et d’affronter d’autres pilotes sur circuit, vous devez tout d’abord vous perfectionner au pilotage. Certains circuits automobiles proposent aux amateurs de vitesse, des journées de roulage libre. N’hésitez pas à y participer avec votre véhicule. Vous pourrez en profiter pour tester vos limites en matière de pilotage, mais aussi celles de votre bolide. Par la conduite sur circuit, vous  découvrirez les points faibles de ce dernier en étudiant son comportement lorsqu’il est lancé à toute vitesse. Rapprochez-vous également de vrais professionnels en matière de sport automobile pour obtenir de précieux conseils. Pour pratiquer ce type de sport, il ne suffit en effet pas de bien conduire, vous devrez faire preuve de technique et d’agilité à la fois, ce qui ne s’acquiert que par l’expérience ainsi que par les échanges avec les experts.

Choisissez votre discipline

Lorsque l’on parle de faire du sport automobile, les courses sur circuit et rallye sont ceux qui viennent directement à l’esprit.  Pourtant, il vous est également possible de vous adonner à votre passion pour le sport automobile dans différentes autres disciplines. Vous pourrez notamment choisir entre les épreuves routières, les épreuves sur circuit, les épreuves terre et neige ou encore les  dragsters, les records de vitesse et les courses de côte. Le choix peut ici se faire en fonction des performances de votre auto. Selon le type de véhicule que vous possédez, vous pourrez par exemple pour les épreuves sur circuit, opter entre les GT ou les courses d’endurance, les séries ou encore les courses en monoplace. Il faut toutefois prendre en compte le fait que le choix de la discipline choisie dépend en grande partie de votre budget.

Demandez votre licence

Sachez que pour pouvoir participer à des courses réglementées, vous devez impérativement obtenir une licence. C’est l’ASA (Association sportive automobile) qui représentera votre premier interlocuteur pour l’obtention de cette dernière. Une fois votre dossier complet (incluant un certificat médical), il sera traité par la Fédération française de sport automobile ou la FFSA. Elle est en charge de la délivrance de votre licence fédérale qui est valable pendant une période de une année. N’oubliez pas, il faut en parallèle obtenir une homologation pour votre véhicule, toujours auprès de la FFSA.  Un contrôle visera à identifier si tous les éléments de sécurité réglementaires sont complets. Une fois que tout cela est en règle, l’on vous délivrera un passeport technique. Bien avant de vous lancer dans votre première course sportive, ne manquez pas de bien vous entraîner. Même si vous êtes un excellent conducteur et que vous adorez faire du sport automobile,  vous devrez fournir encore énormément d’efforts avant de défier de vrais pilotes sur leur terrain de jeu.

Comment assister à une course de Rallye de voiture ?
De quand date le sport automobile ?