Vérifier si son véhicule a été enlevé en fourrière à Tours

fourrière

Sans le faire exprès, vous avez commis une violation au Code de la route. Celle-ci concerne par exemple un stationnement sur un endroit public ou interdit, la perturbation de la circulation, etc. Bref, pour de nombreux motifs, votre voiture peut être conduite à la fourrière Tours. Cependant, vous n’avez pas la certitude qu’elle a bel et bien été enlevée par la fourrière de votre ville. En même temps, vous ne connaissez pas les démarches à suivre pour la récupérer. Avant d’entamer telle ou telle procédure de récupération, il vous est conseillé de commencer par vérifier si votre véhicule se trouve réellement dans le centre d’enlèvement de voiture à Tours. Pour ce faire, nul besoin de vous déplacer, vous pouvez simplement le vérifier auprès des sites de service officiel agréé en la matière.

Qui décide de la mise en fourrière d’un véhicule ?

Le ramassage en fourrière de votre voiture est décidé par la gendarmerie ou la police, plus précisément par un agent de police judiciaire adjoint ou par un officier de police judiciaire. Dans des cas d’exceptions, le maire ou le Préfet de police peut aussi ordonner la mise en fourrière de votre voiture, notamment si vous aviez circulé ou stationné dans un paysage naturel ou un site classé. Avant la mise en fourrière de votre véhicule, l’officier de police procède à une vérification du numéro d immatriculation. Cela lui permet notamment de vérifier rapidement si la voiture n’a pas été signalée comme volée. Ensuite, si votre véhicule est légal, il rédige un procès-verbal qui indique les raisons de la mise en fourrière à Tours ainsi qu’une fiche d’information de la voiture, et désigne l’endroit vers laquelle elle sera acheminée. La fiche descriptive est tout de suite enregistrée sur le site officiel de la fourrière. De ce fait, pour commencer la recherche, il vous suffit alors de consulter par exemple le site vehicule-en-fourriere.fr afin de vous informer sur sa présence dans cet établissement.

Comment vérifier si la voiture est à la fourrière Tours ?

Si vous n’étiez pas présent lors du ramassage et que vous ne saviez pas où se trouve votre voiture, il vous suffit alors de contacter la gendarmerie ou la police la plus proche. Après une simple vérification dans leurs registres à l’aide du numéro d immatriculation que vous avez fourni, vous êtes orienté vers la fourrière à Tours dans laquelle votre voiture a été placée. Si vous habitez à Tours par exemple, des prestations sur internet vous permettent aussi de vérifier rapidement l’expédition de votre voiture à la fourrière Tours et d’obtenir également les supports de communication de celle-ci. Aussi, il est possible de consulter un annuaire des fourrières intervenant dans votre département. Si vous êtes absents pendant plusieurs jours et que vous ne vous souciez pas de votre véhicule, l’établissement vous envoie à votre adresse une notification de mise en fourrière en recommandé. En général, vous recevez cette information dans un délai de 5 jours après le ramassage de votre véhicule.

Quel délai pour récupérer un véhicule en fourrière ?

Les fourrières vous accordent un délai de 3 jours pour reconquérir votre voiture. Pour ce faire, il vous suffit de vous déplacer à la fourrière à Tours aux heures ouvrables, présenter votre attestation d’assurance valide et votre permis de conduire. Ensuite, il convient de régler les frais imposés par la fourrière. Passé ce délai de 3 jours, votre voiture va être expertisée dès le 4 ème jour. Ensuite, elle est classée dans une catégorie spécifique selon son état. Si le véhicule en fourrière Tours est en bon état, vous pouvez la récupérer dans un délai de 30 jours, en présentant votre permis de conduire et votre certificat d’assurance, et en réglant aussi les frais. Si le véhicule nécessite des réparations et un contrôle technique, vous êtes dans l’obligation de demander une autorisation de sortie provisoire afin de procéder aux contrôles et aux réparations exigés. Dans un délai de 30 jours, vous devez également régler les frais. Si le véhicule n’est pas en état de rouler, d’une valeur estimative inférieure à 765 euros, il est indispensable de réaliser une contre-expertise. Sans votre présence dans un délai de 10 jours, votre voiture sera détruite. Si le véhicule est hors d’usage, il est possible de faire une demande de ramassage d’épave et trouver une casse auto pour le vendre.

Les frais pour la récupération d’un véhicule en fourrière 

Les frais à régler pour la récupération de votre véhicule en fourrière varient d’un établissement à un autre. Ils sont notamment plus élevés dans les métropoles comme Paris, Marseille, Toulouse et Lyon. Cependant, il est important de savoir que le décret n° 2020-775 du 24 juin 2020 et l’ordonnance n° 2020-773 du 24 juin 2020 modifient les règles concernant les fourrières en France. L’entrée en vigueur de ces dispositifs est fixée par des lois. En général, vous devez acquitter les frais d’immobilisation matérielle, les frais d’opération préalables, les frais pour l’expertise, les frais d’enlèvement de la voiture et les frais de garde journalière.

Comment financer l’achat d’une voiture d’occasion ?
Trouver la nouvelle collection de polos general Lee en ligne